Vision

Dans un monde où règne le virtuel, l’éphémère et l’artificiel, je préfère cultiver l’organique, la lenteur et le durable.

Gourmand de lumière douce, j’aime prendre le temps d’observer les différentes nuances de la nature. Ecouter le bruit du vent, ressentir la chaleur du bois ou toucher le bleu des vagues.

La perfection ne m’intéresse pas.
Mon but est de faire ressentir la beauté des choses imparfaites, c’est pourquoi j’accorde plus de valeur au travail des hommes, aux gestes adroits et aux vertus de l’artisanat, qu’à la production automatisée et l’infaillible.

Obstiné par la rigueur d’un travail long et silencieux, ne me dites pas ce que vous faites, montrez-moi comment vous y parvenez.

_
Portrait Pia