Headshot !

novembre/2018


Rappelons que le « headshot » a pour but de se centrer uniquement sur le visage d’une personne.

Pour certaines d’entre elles, cette prise de portrait peut s’avérer être une véritable mise à l’épreuve. Celle-ci demande, en effet, une confiance et une aisance envers l’objectif qui ne sont pas toujours évidentes et qui, dans la plupart des cas, implique des mécanismes de défense bien connu, tel le fait de ne pas se sentir « photogénique ».

 

Afin de les mettre en confiance, je préfère simplement leur répondre que la photogénie n’existe pas. Celle-ci est plutôt un apriori et parfois, il suffit de poser son regard différemment, pour en voir son réel éclat.

 

Nous sommes tous différents, aussi bien doté de nos qualités que de nos défauts. S’il y a une définition cachée derrière ce mot, c’est de s’accepter tel que nous sommes. Nos imperfections ne font-elles pas de nous quelqu’un d’unique ?

Ce sont ces dernières qui exposent notre vrai « moi ».

Pour ce faire, j’utilise une technique, assez simple, qui consiste à poser les yeux de la personne dans le fond de mon objectif, tout en ayant une pensée positive à l’esprit. Les nuances et différences obtenues lors de ce travail sont assez surprenantes !

C’est à ce moment précis que le « lâcher prise » peut arriver : un fou rire, une grimace, une fierté, une mélancolie. Autant d’expressions que chacun est capable de libérer.

Le but du jeu est alors atteint, un instant de vie avec confiance et gaieté peut alors être capturé.

 

Images réalisées au Pentax 645 x Portra400
En Provence dans Les Issambres, en Juillet 2018

Développé et scanné par Carmencita